4.12.2005

10:16-10:35 sur le 117

10 :16
J’entends les feuilles danser sur le trottoir déserté
Le soleil est encore timide, mais tout de même impatient
A quoi est-ce que je pense?
Je n’ai aucune idée, des filaments du passé
Et des petits moments instantanés.
Disons que je me sens comme une petite feuille
Qui danse sur le trottoir déserté

10 :20
J’entends le ronronnement du moteur
J’essaye de le synchroniser avec le battement de mon cœur
J’échoue.
Je regarde dehors, la lumière pénètre à peine
La couche de poussières jaunie par le temps

10 :24
10 :24 déjà,
Mot, mot, mots
Les gens m’ont l’air amorphes
La dame à ma droite,
Ces cheveux argentés battent la chamade,
Se serpentent et s’écrasent sur la vitre
Elle m’effraie, je détourne les yeux.
Devant moi, un veil homme,
Chapeau noir, lunette noir, manteau gris comme un pupitre
« Ce doit être un cancre. »
Je souris. J’adore les cancres.
J’ai toujours voulu être pendue avec une corde dans un coin.
À gauche, tout près de moi,
Le siège est vide,
Je me demande si le siège est encore chaud,
S’il y a des petites traces de Cotton ou de polyester
Et si c’était d’un affreux pantalon brun
Ou d’une jolie culotte rose.
J’entends tousser derrière
Un petit toux, humide et tout mignon,
Ça doit être une petite femme mesurant
Cinq pieds avec des pieds taille cinq
Elle a un manteau de fourrures noires, je crois.
Je me demande combien de bêtes on dû être décortiquées
Pour qu’elle se sente importante.
Au moins, elle a un chapeau rouge.
C’est beau quand même les chapeaux rouges.

10 :34
Le bus se remplit
Le silence est rétabli
Plus de bruit
Seul le ronronnement
Je m’endors…
Et pourtant mes dents sont tachées de café
Le café n’a plus d’effet
Morphée est bien trop séducteur
Je m’ennuie de ces journées
Le café n’a plus d’effet

..
.

4 Comments:

Blogger thatbitchyoulove said...

omg-- i should be your only sister u loser!

9:43 PM  
Blogger Sherren said...

talented writer you are! keep writing, I like catching the rare slimmer of optimism in here..! =]

11:44 AM  
Blogger Y said...

to herpinkness (*shudders* to the alias, herpinkness???? geezuz)
I am a tragic hero, not a loser. DUh, of course you're my only sister...weirdo...

to sherren
thank you for the praise. I really don't deserve it. really.
and, I've always been an optimist. I just say pessimistic things.

11:17 PM  
Anonymous Frederick Humber said...

Well, that could be true.

10:43 AM  

Post a Comment

<< Home